Home

Berlin est à plus de 9000 km de Phnom Penh, à plus de 15h d’avion et pourtant je vous propose de faire le détour. Juste le temps de quelques mots, de quelques images, pour vous donner envie de découvrir le travail d’un artiste franco-berlinois aussi discret qu’exigeant et passionné…

Du 31 janvier au 28 février 2015 se tiendra au Cambodge la septième édition du festival de photographie Photo Phnom Penh (PPP). Initié par l’Institut français en collaboration avec une association cambodgienne, le festival invite des artistes asiatiques et européens à présenter leurs oeuvres dans divers lieux de la capitale cambodgienne. Si à chaque édition, le festival rencontre un succès grandissant, il a cette année une valeur symbolique particulière. 2015 marque en effet le 40ème anniversaire de l’entrée des troupes de Pol Pot dans Phnom Penh. Les Khmers rouges avaient à l’époque vidé la ville de ses quelques deux millions d’habitants.

ZL Charlie DAPP 5Certain des artistes invités par Christian Caujolle, le directeur artistique du festival, se confrontent effectivement à cette mémoire. C’est le cas notamment du photographe franco-berlinois, Charlie Jouvet, qui présente à cette occasion un travail profond et sensible, Dire après Phnom Penh.

ZL dire après1

A l’origine, Dire après Phnom Penh est un projet de livre : 160 images de la capitale cambodgienne aujourd’hui, accompagnées d’un texte de quelques pages. Pour autant, rien de documentaire dans ce travail. Si l’on reconnait évidemment des monuments, des avenues ou l’ambiance de certains lieux – boutiques colorées, accumulations de scooters – une ambiance étrange nimbe cependant toutes les images, faisant osciller le spectateur entre mélancolie douce et malaise. Car plus les images défilent, plus on s’enfonce dans ce travail, et plus on est forcé de constater l’impensable : alors que toute la ville porte les traces de son effervescence, pas un humain n’apparaît. Les habitants semblent s’être brusquement volatilisés. Les couleurs tendres, comme délavées par le temps, des images ajoutent encore au sentiment d’étrangeté. Quant au texte, sorte de livre dans le livre, il semble moins fait pour orienter, guider le lecteur/spectateur que pour l’entraîner dans une errance douloureuse. Car c’est bien d’une errance dont il s’agit, errance dans les rues de la ville, errance dans les souvenirs, errance dans un monde marqué par la perte irrémédiable, la solitude inconsolable.

ZL Charlie DAPP2

ZL Livre Charlie

Oeuvre tragique et bouleversante et pourtant pleine de pudeur et de poésie, Dire après Phnom Penh ne peut laisser indifférent. A défaut de passer par le Cambodge pour en prendre toute la mesure, on feuillettera le livre sur le site de l’artiste,  et l’on en profitera aussi pour redécouvrir ses travaux précédents, eux aussi marqués par une réflexion sur la mémoire, le passage du temps (« Geheimnisträger », « Februar »). Une exposition est également prévue au printemps sur notre continent, à la Villa Perochon, Centre d’Art Contemporain Photographique de Niort.

Biographie de l’artiste:

Charlie Jouvet (1973) est un artiste français vivant à Berlin. Depuis son diplôme à l’École Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles en 1997, il travaille à des projets personnels qui laissent transparaître un sens du temps en tentant de rapprocher et de faire résonner différents moments de l’histoire contemporaine (Geheimnisträger, Februar, Dire après Phnom Penh). Il a enseigné à L’ENSP d’Arles et enseigne à l’université Paris 8. Son travail a été exposé dans différents pays (Allemagne, Angleterre, Cambodge, France, Irlande, Pologne, Suisse). 

ZL Charlie DAPP3
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s