Home
ZL-Fernsehturm_Berlin

© Manfred Brückels

Ils écrivent en français, leurs histoires se déroulent aussi bien à Paris ou à Djibouti qu’à Berlin, mais c’est bien dans la capitale allemande qu’ils ont choisi de s’installer pour travailler.

L’année dernière BibliObs avait publié un bel article sur les écrivains français vivant à Berlin et plutôt que de vous le résumer, je vous propose de le lire ici.

ZL Wilfried N'Sondé

Wilfried N’Sondé ©Shoot4Change

Pour les paresseux, je vais me contenter de rappeler que Wilfried N’Sondé, Marie Ndiaye, Yves Cendrey, Camille de Toledo, Philippe Braz, Yann Apperry ou Cécile Wasjbrot sont d’authentiques Berlinois francophones, installés ici depuis longtemps et de manière durable.

D’autres sont arrivés récemment, resteront peut-être… ou peut-être pas. En 2012, l’auteur Fabrice Gabriel a quitté New York pour venir diriger l’Institut français de Berlin, ce qui en novembre dernier a valu aux Berlinois deux belles soirées de rencontres littéraires avec plusieurs de ces écrivains franco-berlinois.

ZL Marie Ndiaye

© Fils de Marie Ndiaye

En 2012 aussi, est arrivé Neil Jomunsi, cet auteur un peu déjanté qui s’est lancé le défi d’écrire 52 nouvelles en un an (voir billet précédent sur les défis d’écriture).

Et il faut également citer tous ces auteurs de passage, venus à Berlin pour quelques mois ou pour un an ou deux, parfois dans le cadre d’une résidence d’écriture : Laurent Mauvignier, Abdourahman Waberi, Louis-Philippe Dalembert, Oscar Coop-Phane, depuis cet été Mathias Enard

Image

Mathias Enard – ©Georges Seguin

Pourquoi Berlin attire-t-elle ainsi les écrivains ? Pour son effervescence créative ? Pour son rythme de vie plus tranquille ? Pour l’espace qu’elle offre ? Pour son histoire ? Pour son côté « pauvre mais sexy »?

Nous espérons bien avoir l’occasion d’interroger et de vous présenter un certain nombre de ces auteurs sur ce blog, mais en attendant, nous vous proposons de découvrir un reportage audio réalisé par Clarisse Cossais sur ce thème.

Clarisse Cossais, auteure et réalisatrice radio, a en effet interviewé Cécile Wajsbrot, Philippe Braz et Margarete Zimmermann, directrice du centre français de la Freie Universität de Berlin. De ces rencontres est né « Berlin, un rêve de ville. Französische Schrifsteller schreiben über Berlin », reportage qu’elle présentera dimanche 10 novembre à 18h à la Galerie « Subject Object » (Grunewaldstraße 79, 10823 Berlin – Schöneberg, U7 Eisenacher Straße). L’annonce officielle en allemand ici.

Venez nombreux!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s